Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Un Monde peut en cacher un autre | Page d'accueil | Yusuf de l'Égypte poétique »

vendredi, 29 avril 2016

Tweets poétiques

CGVf1ZvWQAAGzbm.jpgJe vous propose ci-après une traduction en français faite par Hédia Dridi, d'un florilège de mes tweets sur la poésie, écrits en arabe sur mon compte twitter (@rafrafi_med), et auparavant republiés (en arabe) sur ce blog dans une note intitulée : Poésie gazouillée

------

Le temps de la narration est parallèle à celui de son lecteur;

Le temps de la poésie est soit gravé dans le temps de son lecteur, soit croisé.

***

Dans mon sang, la poésie est entre oxygène et fer.

Quand j’étouffe, elle s’oxyde, et quand je m’énerve, elle rougit. Sous la tension, elle souffre; par la blessure, elle saigne et de sucre elle se nourrit. Le cœur est sa cuisine, le cerveau est son salon.

***

Dans la douleur, je me tourne vers la poésie, quémandant son renfort.  

Dans la joie j’en reviens, couché sur son écume.

***

La poésie est le point d'intersection d’expériences, de connaissances, d’arts, de mythes et de folies, ainsi se doit-elle donc être ou ne pas être.

***

Si l'on imaginait les arts, dans leur diversité: musique, danse, peinture, sculpture, narration, théâtre, cinéma, etc., comme clientèle d’un restaurant, l’art poétique serait le propriétaire du restaurant, son chef cuisinier et son serveur.

***

Les rites de la lecture :

Dans la narration, je cherche du poétique;

Dans la science, je cherche du philosophique;

Dans la philosophie, je cherche tout;

Mais, dans la Poésie je ne cherche rien, je trouve ou je ne trouve pas.

***

Le Narcisse de la poésie est transparent et non pas blanc comme la mort. Ainsi, est-il imperceptible par nos sens, perceptible par le silence.  

***

Dualité :

La pensée te salue ou te gifle..

La poésie ne point que pour t’étreindre.

*** 

Dans la fragilité du poète réside la force de la poésie..

La fragilité du poète est le ciment du monde qui ne cesse de s'effondrer.

***

La poésie se refuse de me rendre visite qu’en habit somptueux, comme un Roi qui aime son peuple. Elle s’introduit dans ma pauvre cabane, et je ne trouve rien de bien séant à lui offrir que mon alphabet.

***

La poésie est ma route sans feuille de route, menant à je ne sais ni ne saurais ni ne voudrais savoir où.

***

Dans ce monde, le rapport du poétique au  prosaïque, est comparable au rapport des gaz rares à l'azote; sachant que ces gaz rares sont les plus purs, les plus légers et les plus élevés dans l'atmosphère.

***

L'alchimie de la poésie:

   introspection de mystique

+ doute de philosophe

+ délire de fou

+ douceur d’amant

+ étonnement d’enfant

 -----------------

= Un concentré de poète

***

La poésie est le lait du commencement et la croix de la fin.

***

En poésie, ne cherchez ni idée ni moralité ni information ni conseil... car, à l'instar de la passion, la poésie est comme l'eau, faite pour s'en désaltérer, s'y baigner ou.. s'y noyer.

***

La poésie est le chemin le plus herbé entre deux solitudes arides.

***

Par la poésie le verbe se feuille dans l'arbre de la langue, et le poème tombe comme une pomme sous l'effet de la pesanteur du cœur.

***

Les mots de poésie sont des cellules-souches dans le corps du langage.

***

Parler de poésie c’est comme parler d’amour.. c'est délicieux et fugace tel la galopade d'un enfant dans un jardin.

***

Quand vous lisez de la poésie, n'y cherchez pas une idée, une moralité ou une information;

Si la poésie ne contenait que cela, elle ne serait pas de la poésie mais de la prose;

Comme tous les arts, la poésie est source d'émerveillement, d'excitation et de plaisir.

***

Si on mélangeait la poésie avec l'idéologie

la primauté serait pour cette dernière;

Tout comme en battant un blanc d'œuf avec son jaune

on obtient un mélange jaunâtre.

-------

Traduction de l'arabe par Hédia Dridi

RAFRAFI

23:01 Publié dans Art, Blog, Pensée | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |